fragcrew

          FRAG est l’acronyme de « Fédération Radicale des Artistes du Garage ».
         « FRAG » est un terme issu de l’univers du jeu vidéo; il désigne l’élimination d’un joueur ou d’un personnage non jouable dans un jeu de tir à la première personne.

 

Bonne résolution n#1 : Cerner une identité
            Ou comment se construire une identité théâtrale grâce à l’expérience du plateau.

FRAG s’est créé autour d’une esthétique commune. Après plusieurs expériences au sein de diverses troupes de théâtre, les deux co-fondateurs ont voulu s’offrir un espace d’expérimentation qui leur ressemble.  Et ce, afin de porter à la scène des objets théâtraux à la limite de la performance.

 

Bonne résolution n#2 : Cuisiner la musique et le théâtre

_DSF4741

             Ou comment parvenir à lier intimement et de manière indivisible la musique au discours théâtral.

D’abord, nous les élaborons de concert, dans une collaboration dialectique. Il s’agit de faire de la musique un langage scénique à part entière ; qui construit le sens, au même titre que la mise en scène et le texte.

Ensuite, nous lui donnons une visibilité particulière  sur le plateau. Les musiciens prennent la parole, et les comédiens s’essayent eux aussi à la pratique musicale. Ainsi, nous mettons en pratique la porosité des disciplines. Pour finir nous avons engagé une réflexion autour de la mise en espace du son, par le biais d’installations sonores et de la mise en scène des instruments présents sur un plateau très souvent dénudé.

 

DSC04323Bonne résolution n#3 : Peindre notre génération
            Ou comment représenter au théâtre les éléments d’une nouvelle culture : la culture geek.

Nous importons directement, sur le plateau et dans nos textes, des références issues d’autres domaines  tels que le jeu vidéo, le cinéma populaire, l’internet, les réseaux sociaux, la bande-dessinée… C’est-à-dire que nous recréons sur scène un univers  qui nous est propre, mais qui reste familier à la génération internet.

            L’enjeu est également d’inciter un raisonnement méta-générationnel : Qu’est-ce qui a changé dans le rapport de l’individu à son environnement ?  À sa sociabilité ? À l’information ? Aux autres ? À lui-même ?

 

Plus d’infos sur les membres :